Rencontre mondiale des familles Dublin 2018 : Le Saint père insiste sur les mots simples de la vie familiale: « s’il-te-plaît », « merci », « pardon »…

Comme à l’accoutumée,  tous les trois ans, l’Eglise catholique réunit le plus grand rassemblement international des Familles. Cette année, 2018, l’Irl

Pape François : « demander la grâce de la honte »
Message de noël 2018 : le Pape François passe en revue les différentes zones de conflits dans le monde et appelle à la « fraternité entre tous les peuples
Dimanche 14 octobre 2018, l’Eglise accueille sept nouveaux saints

Comme à l’accoutumée,  tous les trois ans, l’Eglise catholique réunit le plus grand rassemblement international des Familles. Cette année, 2018, l’Irlande a eu la joie et l’honneur d’accueillir la 9e édition de la Rencontre Mondiale des Familles (World Meetinge of Families, WMOF), du 20 au 26 août 2018. Le thème fédérateur de la Rencontre était : « L’Evangile de la Famille : Joie pour le monde ».

Rencontre mondiale des familles Dublin 2018

Rencontre mondiale des familles Dublin 2018

Thème qui a été choisi par le Pape François à partir des mots d’ouverture de son Exhortation Apostolique post synodale Amoris Laetitia (la joie de l’Amour).La délégation de la RDC à cette rencontre était composée de son Mgr Willy Ngumbi, évêque de Kindu, le président de la Commission Episcopale pour l’Apostolat des Laïcs (C.E.A.L) ; l’abbé Zéphyrin Ligopi, secrétaire de la C.E.A.L et le couple Nestor Lomeka.

D’après le rapport de l’abbé Zephyrin élaboré à cet effet, la Rencontre Mondiale des Familles a accueilli dans l’après-midi du 25 août le Pape François et les nombreuses familles pour partager la joie des célébrations du Festival des Familles au stade de Croke Park.

« Ce festival de musique, chant, danse et des paroles a montré la manière dont certaines personnes, grâce à la famille, ont été nourries d’espoir et d’amour pendant des moments les plus difficiles et les plus importants de leur vie. En mettant en vedette une foule de chanteurs irlandais et internationaux contemporains, des artistes, des chorales, des musiciens et des danseurs, ce festival a été une expérience chaleureuse, émouvante et inoubliable, » a décrit le secrétaire du C.E.A.L.

Le Saint père martèle sur la transmission de la foi à la maison, l’importance des anciens notamment des grands-parents …

« L’arrivée du Pape François et son entrée solennelle à Croke Park été, certes, un des moments clés de la rencontre. Il est passé au milieu de la foule en liesse pour la saluer et la bénir. Dans sa catéchèse, le Saint-Père a sagement mis en lien les enseignements des vidéos, paroles et chants des familles avec ceux de l’exhortation post-synodale Amoris Laetitiae. Avec joie, force, simplicité et profondeur, il a insisté sur certains points comme : la transmission de la foi à la maison, l’importance des anciens notamment des grands-parents, l’équilibre dans l’utilisation des moyens modernes de communication surtout les réseaux sociaux, les mots simples de la vie familiale, à savoir : « s’il-te-plaît, merci,  pardon »… Il y avait vraiment une syntonie entre le Pape et son auditoire.

Son langage simple et la joie qu’il communique suscitaient fréquemment les ovations. La joie était encore immense, car il n’y avait pas de pluie, mais plutôt un beau soleil. Le festival a pris fin vers 20h30 avec la bénédiction papale, a relaté l’abbé. 

« La rencontre mondiale des familles s’est clôturée le dimanche 26 août par la concélébration eucharistique solennelle présidée par le Saint-Père. La messe a commencé à 15.00h à Phoenix Park en présence d’une multitude de gens estimée à 130 millions bravant la pluie qui avait commencé déjà tôt le matin. Au moment du Kyrie, le Pape a formulé une longue demande de pardon pour les abus de pouvoir et de conscience, abus sexuels qui se sont commis en Irlande.

Dans son homélie, il a exhorté surtout les pèlerins à l’attitude de foi confiante et de persévérance à la suite du Christ à l’instar de saint Pierre qui, dans l’Évangile du jour (Jn 6, 60-69) a dit à Jésus : « Seigneur, vers qui pourrions-nous aller, tu as les paroles de la vie éternelle ».

D’après le rapport du secrétaire de C.E.A.L deux interventions ont été suivies après la communion. D’abord celle de son excellence Mgr Martin Diarmuid, Archevêque de Dublin qui a remercié le Pape pour sa visite et tous les pèlerins pour leur témoignage de foi et de joie de l’évangile de la famille. En réitérant ses remerciements au Saint-Père, le Cardinal Kevin Farell président du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie a annoncé à la fin de son allocution que c’est le diocèse de Rome qui accueillera la Rencontre Mondiale des Familles en 2021 ; et c’est sera le cinquième anniversaire de Amoris Laetitia. À la fin de son mot, le Pape a félicité les organisateurs des WMOF-2018, le gouvernement irlandais et tous les pèlerins.

 Abbé Zephyrin secrétaire du C.E.A.L ̸ Prisca Materanya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE